Difficulté pour obtenir un PGE : un prêt participatif est possible
Difficulté pour obtenir un PGE : un prêt participatif est possible
7 novembre 2020
quel-taux-d’impot-sur-les-societes-pour-les-entreprises-en 2021 ?
Quel taux d’impôt sur les sociétés pour les entreprises en 2021 ?
10 novembre 2020

Communiqué de la Fédération Bancaire Française : adaptation des possibilités de remboursement du PGE !

Communiqué de la Fédération Bancaire Française : adaptation des possibilités de remboursement du PGE !

Communiqué du 29/102/2020

La Fédération Bancaire Française (FBF) regroupant la majorité des banques françaises réaffirme leur soutien à l’économie française et leur volonté d’adapter leurs dispositifs en fonction de l’évolution de la situation.

Avant la phase des premiers remboursements de PGE (avril 2021), « les banques réaffirment que le dialogue personnalisé permettra des solutions adaptées à chaque situation.

Concernant la décision sur le remboursement du PGE, les banques rappellent qu’elle est prise par le chef d’entreprise, deux à quatre mois avant la date anniversaire. Le client peut alors décider de rembourser immédiatement son prêt, de l’amortir sur 1 à 5 ans supplémentaires, ou de mixer les deux.

Alerte

Dans le cadre du dialogue approfondi et régulier auquel les banques invitent leurs clients avant qu’ils ne prennent leur décision, la profession bancaire s’engage à proposer de façon personnalisée les modalités d’amortissement qui correspondent le mieux à la situation du client et à ses besoins.

Expert-comptable spécialisé dans l'audit

Ainsi, il sera possible d’intégrer dans la phase d’amortissement une nouvelle période d’un an où seuls les intérêts et le coût de la garantie d’Etat seront payés, en restant dans une durée totale de prêt de 6 ans (durée maximale voulue par la Commission Européenne) ».

Conseil

Avis d’expert

Cette possibilité de différé de remboursement supplémentaire pourra intéresser notamment les entreprises particulièrement touchées par cette crise.

Occasionnant certes un coût financier supérieur et une charge de remboursement plus lourde lors de la mise en amortissement du PGE, ce différé supplémentaire pourrait permettre à ces entreprises de préserver à court terme leur trésorerie, dans un contexte d’incertitude quant à la reprise de leur activité.

Exemple pour un PGE de 100 000 € :

Option 1 : différé 1 an et amortissement sur 5 ans

« 1 + 5 »

Option 2 : différé 2 ans et amortissement sur 4 ans

« 1 + 1 + 4 »

Cout financier total du PGE 6 100 € 7 800 €
Echéance totales annuelles 21 600 € 26 500 €
Soit une échéance mensuelle de : 1 800 € 2 208 €

Selon calculs simplifiés

Une analyse personnalisée pourra être menée en fonction de la situation actuelle, des perspectives et des éventuels projets envisagés.

Précisons enfin à ce stade que le site du Gouvernement précise que « Il a été vu avec la Banque de France pour que ces délais supplémentaires ne soient pas considérés comme un défaut de paiement des entreprises ».

Trouvez votre cabinet partout en France et dans le monde

Partager avec un ami