l’union-europeenne-se-dote-d’un-cadre-legislatif-pour-les-cryptomonnaies
L’Union européenne se dote d’un cadre législatif pour les cryptomonnaies
29 avril 2023
SOLTéA, la nouvelle plateforme de répartition du solde de la taxe d'apprentissage
SOLTéA, la nouvelle plateforme de répartition du solde de la taxe d’apprentissage
31 mai 2023

Une obligation déclarative supplémentaire pour le crédit d’impôt services à la personne

une-obligation-declarative-supplementaire-pour-le-credit-d’impot-services-a-la-personne

Les particuliers qui engagent des dépenses au titre de la rémunération de certains services à la personne (garde d’enfants, assistance aux personnes âgées, entretien de la maison…) rendus à leur résidence (principale ou secondaire) peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu. Ce dernier s’élève à 50 % du montant des dépenses, retenues dans une limite annuelle fixée, en principe, à 12 000 €.

À noter :

les services de bricolage, de jardinage et d’assistance informatique sont soumis à des plafonds spécifiques, à savoir respectivement 500 €, 5 000 € et 3 000 € par an et par foyer fiscal.

À ce titre, les contribuables doivent indiquer le montant des sommes ainsi versées dans leur déclaration de revenus n° 2042 (ligne 7DB) ou vérifier ce montant s’il est déjà prérempli. En outre, à compter de cette année, c’est-à-dire pour l’imposition des revenus de 2022 à déclarer en 2023, ils doivent également mentionner, dans l’annexe n° 2042-RICI, la nature des services payés avec le montant correspondant ainsi que l’identité du salarié ou de l’entreprise bénéficiaire. À cette fin, 27 typologies de dépenses sont proposées.

Précision :

pour les particuliers employeurs qui ont activé l’avance immédiate des aides fiscales et sociales au titre des services à la personne, le montant de l’avance perçue est normalement prérempli sur la déclaration n° 2042 (ligne 7HB).

reference: Art. 18, loi n° 2022-1726 du 30 décembre 2022, JO du 31

ajax-loader
Send this to a friend