Les pharmaciens face au Coronavirus

Les officines sont autorisées à accueillir du public pendant la période épidémique COVID-19.

Pharmaciens et équipes officinales, vous êtes plus que jamais mobilisés pour faire face à la crise sanitaire. Les experts Exco Pharmacie, répartis dans toutes les régions, sont avec vous pour vous accompagner et vous aider dans toutes vos démarches :

  • Organisation du travail
  • Renouvellement d’ordonnances à titre exceptionnel
  • Dispositif Retraite face à l’épidémie de Coronavirus
  • Mesures fiscales et sociales
  • Mesures financières

Organisation du travail et activité partielle

Même autorisé à accueillir du public, vous ne pouvez pas travailler dans des conditions normales ni ne pouvez opérer l’ensemble de vos activités. Cela signifie que vous êtes en droit de recourir au dispositif d’activité partielle.

Simplifiez-vous l’identification et la rédaction des motivations de votre demande d’activité partielle grâce à nos outils :

Renouvellement d’ordonnances à titre exceptionnel

Dans le contexte de l’épidémie, plusieurs textes ont autorisé les pharmaciens à renouveler des ordonnances (notamment pour des traitements chroniques, du matériel médical, des dispositifs médicaux de maintien au domicile…), et ce dans le respect des prescriptions initiales.

Ce dispositif dérogatoire est synthétisé dans un tableau disponible sur le site du Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm).

Dispositif Retraite face à l’épidémie de Coronavirus

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, les caisses de retraite des indépendants ont mis en place des mesures d’accompagnement pour les professionnels.

Compensation financière de la perte d’activité des officines

Cette aide financière a pour objectif d’accompagner les professionnels dans le règlement de leurs charges fixes en compensation de la baisse de leur activité liée à l’épidémie de COVID-19 et aux mesures de confinement qui l’ont accompagnée.

Mesures fiscales et sociales

À ce jour, les mesures de soutien mises en place par les autorités publiques s’appliquent au cas par cas aux entreprises rencontrant des difficultés.

Reports d’échéances fiscales
Reports d’échéances sociales

Mesures financières

Différents dispositifs ont été mis en place par les institutions, les Régions, BPI France ainsi que les banques privées :

Prêt garanti par l’Etat
Dispositifs bancaires
Dispositifs BPI France
Dispositifs régionaux

Information, recommandations et mesures sanitaires

Covid-19 : Des intoxications liées aux solutions hydroalcooliques et aux huiles essentielles

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) et le réseau des Centres antipoison ont recensé entre le 1er et le 24 mars 337 appels liés à des cas d’exposition ou à des demandes d’information identifiés comme pouvant être en lien avec le contexte spécifique du Covid-19.

Plusieurs origines de situations à risque ont été identifiées par les Centres antipoison : les nettoyants / désinfectants, les solutions hydro-alcooliques, les huiles essentielles et les anti-inflammatoires.

Pour prévenir les intoxications et les accidents, l’Anses et les Centres antipoison émettent des recommandations sur l’utilisation de ces produits.

Covid-19 : Conduite à tenir à l’officine

Quels sont les mesures de protections à mettre en place pour protéger vos équipes ?

Comment organiser l’espace de vente ?

Quelles sont les mesures nécéssaire pour le nettoyage des locaux ?

Quel affichage faut-il mettre en place ?

Comment accueillir les patients ?

Quelles sont les informations du public ?

Divers

Covid-19 : Les pharmaciens demandent à vendre des masques « alternatifs » en tissu

L’Ordre des pharmaciens, la Fédération des Syndicats Pharmaceutiques de France (FSPF) et l’Union de syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) ont demandé le mardi 7 avril aux autorités d’autoriser les officines à vendre au grand public des masques « alternatifs » en tissu pour protéger la population du coronavirus.

Covid-19 : Violences familiales : un dispositif de signalement en pharmacie

Le Ministère de l’Intérieur avec l’appui de l’Ordre national des pharmaciens a mis en place un dispositif de signalement des violences intrafamiliales en pharmacies. Cette démarche fait suite à la forte hausse des signalements de ces violences depuis la mise en place du confinement. Le Comité d’éducation sanitaire et sociale de la pharmacie française (Cespharm) met à disposition plusieurs outils pour accompagner les pharmaciens dans ce contexte, dont notamment une « fiche réflexe ».

Les articles de Presse et Poscasts

Les Podcasts de Pharma Radio

Interview Carole Lejas dans l’émission Gestion Pharma

Comment tenir jusqu’au 11 mai ?

Déclarée par le président de la République comme la date possible de la sortie progressive du confinement, l’échéance du 11 mai représente pour les pharmaciens l’espoir d’un début de retour à la normale. Il n’en reste pas moins que l’économie officinale va devoir résister encore trois semaines… Lire la suite

Source www.lequotidiendupharmacien.fr

EXCO avec vous en temps réel.

Aux vues des circonstances actuelles et des mesures de prévention recommandées, nous souhaitons vous rassurer sur notre capacité à rester opérationnel et vous accompagner au mieux dans cette période délicate.

 

Nous veillons à rester au plus proche de l’évolution de l’actualité et à la remontée des meilleures pratiques de gestion de cette « crise » sur le terrain.

Trouvez votre cabinet partout en France et dans le monde

Contacter un expert-comptable Exco

Remplissez le formulaire ci-dessous pour être contacté par un expert d’Exco.

    Send this to a friend