vente-d’un-bien-immobilier-recu-par-donation-avec-interdiction-d’aliener
Vente d’un bien immobilier reçu par donation avec interdiction d’aliéner
5 juin 2020
Attribution de points Agirc-Arrco pour la déclaration des périodes d’activité partielle
Attribution de points Agirc-Arrco pour la déclaration des périodes d’activité partielle
5 juin 2020

Automobile : Calculez l’impact de la baisse d’activité sur votre résultat d’exploitation

Automobile : Calculez l'impact de la baisse d'activité sur votre résultat d'exploitation

La très forte baisse d’activité des entreprises du secteur de l’automobile depuis la mi-mars a des répercussions importantes sur leur résultat d’exploitation.

Les mesures de soutien mises en place par le Gouvernement, en particulier les dispositifs de chômage partiel, ont pu atténuer les effets de cette crise sanitaire, notamment dans les entreprises où les coûts de main d’œuvre sont prépondérants.

Il est important pour les chefs d’entreprise d’avoir une idée de l’impact de la baisse d’activité sur le résultat d’exploitation des mois de confinement, voire des mois qui suivront la reprise d’activité.

Exco a réalisé avec son partenaire le CNPA un tableau qui vous permet d’avoir un aperçu immédiat du résultat d’exploitation du mois concerné par le calcul.

Ce que prévoit le Code du travail :

Il vous appartient de fixer chaque année :

  • la période de prise des congés
  • l’ordre des départs

A défaut de stipulations conventionnelles
Cette période de prise des congés comprend obligatoirement la période du 1er mai au 31 octobre de chaque année, cette disposition étant d’ordre public.
Vous devez :

  • porter à la connaissance des salariés au moins 2 mois avant son ouverture cette période, c’est-à-dire au plus tard au 1er mars de chaque année pour une ouverture des congés au 1er mai.
  • informer ensuite individuellement chaque salarié de ses dates de vacances au moins un mois à l’avance, délai de prévenance d’ordre public.

En principe, si vous avez besoin de modifier les dates des congés payés, vous pouvez y procéder, sous réserve de respecter un délai de prévenance, fixé sauf dispositions
conventionnelles à un mois avant la date initialement prévue.
Ce délai pourrait, sous réserve de l’accord exprès du salarié, être réduit en deça d’un mois.

Trouvez votre cabinet partout en France et dans le monde

ajax-loader
Send this to a friend