Avocats : l’aide sociale d’urgence est prolongée
22 juin 2020
dons-aux-associations-et-regularisation-de-tva
Dons aux associations et régularisation de TVA
23 juin 2020

Les entreprises de la Tech ont un poids économique croissant, notamment en matière d’emplois.

Elles aussi sont touchées par la crise et le Gouvernement a dévoilé le 5 juin un plan de soutien pour venir en aide aux entreprises du secteur.

Ce plan de soutien comprend 5 volets :

1. Création d’un fonds « French Tech Souveraineté »

Ce fonds géré par Bpifrance, doté d’un premier financement de 150 M€ a pour vocation de soutenir ces entreprises, acteurs majeurs de l’autonomie technologique de la France. En fonction des besoins, la taille de ce fonds pourra être augmentée en 2021 pour atteindre plus de 500 M€.

2. Soutien au financement des Start-up

En raison de la crise et de la contraction du capital-risque, de nombreuses start-ups ont des difficultés à accéder à des financements malgré leur fort potentiel. C’est pourquoi le

Gouvernement a décidé de prendre les mesures suivantes :

  • soutien à la trésorerie : réabondement de 80 M€ du fonds French Tech Bridge dont l’enveloppe atteint un total de 160 M€ ;
  • rechargement du fonds d’investissement PSIM pour 120 M€ afin d’accompagner de nouvelles start-ups lauréates du Concours mondial d’innovation ;
  • renforcement de dispositifs d’aides à l’innovation.
3. Soutien à l’émergence d’un nouveau vivier de start-up

Plusieurs mesures de soutien à la maturation et à l’incubation de projets technologiques sont mises en oeuvre dans le cadre des investissements d’avenir afin de ne pas compromettre la création de nouvelles start-ups :

  • déblocage d’une troisième tranche de financement de 65 M€ en faveur de 4 sociétés d’accélération du transfert de technologie (SATT) ;
  • soutien à l’accompagnement : lancement d’une deuxième vague d’appel à projets dotée de 15 M€ à destination de programmes d’accompagnement spécialisés sur l’entreprenariat deep tech, et création du fonds d’investissement French Tech Accélération n°2 doté de 100 M€ qui a vocation à soutenir la création et le développement d’incubateurs et accélérateurs de start-ups, avec une concentration sur celles fortement technologiques.
4. Soutien à la demande : inventaire des verrous pour accélérer la numérisation de la société et de l’économie

Afin de recenser les mesures à maintenir et les nouvelles dispositions à prendre pour accélérer le développement des usages numériques, le Secrétariat d’Etat chargé du Numérique lance un large appel à contribution auprès du grand public et des entreprises. L’ensemble des propositions recueillies seront analysées afin d’alimenter un projet de loi présenté d’ici la fin de l’année au Parlement dans le cadre de la relance. La consultation sera lancée dans les prochains jours et durera jusqu’au 31 juillet.

5. Soutien au recrutement par des actions d’information

Afin d’améliorer l’orientation des candidats potentiels et la connaissance des carrières dans les start-ups, seront lancées, pendant l’été, une plateforme de contenus en ligne présentant les métiers de la tech et une campagne de communication promouvant les opportunités d’emploi dans la French Tech.

Par ailleurs, la moitié du French Tech Community Fund 2020 (1 M€), financera des initiatives locales sur le thème des carrières et des opportunités dans la French Tech.

L’appel à projets sera lancé dès juillet. Une attention particulière sera portée aux projets à destination de publics peu représentés dans l’écosystème.

Start Up : le plan de soutien du Gouvernement

Trouvez votre cabinet partout en France et dans le monde

Send this to a friend